Une démarche de tradition sur une Terre de traditions

La démarche

Bayonne Maconnerie
Démarche pour devenir franc-maçon

La démarche pour devenir Franc Maçon

Entamer une démarche pour entrer en Franc Maçonnerie présuppose qu’on ait déjà une démarche de questionnement.

Questionnement sur soi, sur la société, avoir une réflexion morale et éthique. Bref, avoir un minimum de doutes par rapport à toutes les formes de certitudes y compris les certitudes métaphysiques et religieuses.

Aucun diplôme ou niveau scolaire n’est demandé, cela n’aurait aucun sens, la Franc Maçonnerie n’exige de ses membres et futurs membres que deux choses : être libre et de bonnes mœurs. Être libre c’est n’appartenir à aucune secte ni parti totalitaire ou raciste, et de bonnes mœurs signifie vivre en accord avec les lois et la morale de son pays.

A partir de ce qui vient d’être posé, voici maintenant la démarche à suivre pour entrer en Franc Maçonnerie.

Deux voies sont possibles pour postuler.

La première, que l’on appelle la cooptation, était jusqu’à il y a peu la plus usitée. Elle consiste à connaître un Franc Maçon qui vous propose, discrètement et après vous avoir quelque peu sondé, de présenter votre candidature.

La seconde, de plus en plus utilisée, changement de modes de vie oblige, est de faire une candidature spontanée. C’est d’ailleurs ce à quoi ce site est destiné, à aider celles et ceux qui ne connaitraient pas de Franc Maçon dans leur entourage et qui souhaiteraient néanmoins présenter leur demande d’admission.

Un premier contact peut être établi par mail ou par courrier simple. Le Président de l’association locale prendra alors contact avec vous pour un premier entretien. S’il pense alors votre démarche fondée il présentera votre lettre de motivation à tous les Frères de l’atelier. Un premier votre de principe aura lieu et s’il est positif vous recevrez successivement trois membres de l’atelier qui vous poseront des questions sur votre vie et vos motivations pour les présenter sous forme de rapport à l’ensemble de l’Atelier.

Le principe de ces trois « enquêtes » étant de mieux connaître le candidat.

Un deuxième vote validera alors la poursuite de la procédure. La suite c’est la convocation un soir ou l’Atelier se réunit pour s’entendre poser des questions diverses et variées sur vos gouts, vos pensées, vos désirs et votre motivation. La particularité de cet entretien est que le candidat se trouve assis au milieu d’une assemblée qu’il ne voit pas car il a les yeux bandés, c’est ce qu’on appelle le passage sous le bandeau, première épreuve du candidat.

Un dernier votre a lieu après le passage sous le bandeau et s’il est favorable le candidat sera invité à se présenter pour sa cérémonie d’initiation.

Vous vous posez des questions sur ce que vous venez de lire ?

Deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez en premier lieu consulter la Foire aux Questions en cliquant ici.

ou bien Cliquez ici, posez votre question et une réponse vous parviendra rapidement.

Vous souhaitez un premier contact pour postuler ?

Cliquez ici et remplissez soigneusement le questionnaire.

actualité franc-maçonnerie Bayonne